Les vacances


Cheikh Abderrahmane As-Soudaïs

Serviteurs d'Allah !
La meilleure recommandation et la meilleure provision pour le jour du jugement est la crainte de Dieu en secret et en public ; donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde - :
{Et prenez vos provisions; mais vraiment la meilleure provision est la piété} [Al-Baqara : 197].

O Musulmans !
L'élévation des nations dans les trajectoires de la civilisation et du progrès, leur suprématie dans les domaines de la réussite et du développement, et l'atteinte de leur but dans l'aisance et le bonheur les plus larges sont liées à l'attention importante qu'elles donnent à une essence cachée parmi les essences du bonheur et du commandement, et à une poignée solide parmi les bases de l'exploration et de la puissance [de la domination], et qui correspondent au fait de profiter du temps pour accomplir de bonnes œuvres, et pour l'enrichir de bonnes choses, de bonnes actions et du développement des sociétés.

Oui ! Car les vies sont des lieux où l'on conserve les actions pour les gens pieux ; et la personne la plus déterminée et la plus intelligente est celle qui profite de ses jours et de ses nuits pour l'acquisition des intérêts [des choses utiles] et des bonnes choses, et pour éloigner de lui, de sa société et de sa communauté, les causes de la corruption et le mal.
Donc, chaque minute qui passe en vain est une occasion qui est manquée, et qui ne retournera pas ; et notre mission dans la vie - chers frères - est plus élevé que de risquer [d'hasarder] ses heures et ses secondes, et plus encore, ses jours et nuits.

Mes frères en Islam !
Depuis quelques jours, l'année scolaire s'est achevée, et les vacances d'été ont commencé et se sont embellies de leurs parures et de leur douceur, et ses plaines sont devenues verdoyantes afin de serrer la main de ceux qui ont fourni des efforts et de féliciter ceux qui se sont distingués parmi nos garçons étudiants et nos filles étudiantes qui se préparent, par la grâce d'Allah, à continuer le trajet de l'acquisition, de l'effort et de la grandeur [la supériorité].

Et non pas comme celui qui après avoir reçu son diplôme, après avoir laissé la science et les encriers, et après avoir plié les plumes et cahiers, s'est lancé vers les choses vaines, l'oisiveté et l'amusement, en veillant la nuit et en dormant le jour ; il déchire le temps précieux avec l'amusement et la désobéissance à Allah, avec les choses imaginaires et les propos insensés ; il reste devant les chaînes télévisées retransmises par satellite, il se fixe [s'immobilise] devant l'Internet, et il passe des minutes précieuses à passer maître dans différents genres d'amusements par obéissance aux incitations des jeunes et par soumission à l'emprise du temps libre - selon ce qu'il pense-.

Non, Serviteurs d'Allah ! Le musulman sage et éveillé passe sa vie en général, et ses vacances en particulier, en restant dans la droiture et la piété, l'effort et la loyauté, et la vie n'est qu'un dépôt qui a été posé sur nos cous.

Et est-il raisonnable - ô éducateurs et vous qui êtes responsables des affaires de la génération -, que nos enfants étudiants et nos jeunes restent pendant la période des vacances qui correspondent à peu près à un tiers de l'année, sans faire des efforts ou sans aucun travail ou aucune activité ou aucun souhait pour l'avenir ; et il est connu et établi que la vie facile et aisée qui est entourée par la montée et la descente, et par la lenteur et l'immobilité, ne sort pas la plupart du temps de la flaccidité intellectuelle et corporelle de ceux qui la vivent. Et l'homme ne s'élève dans l'échelle de la gloire qu'en faisant face aux difficultés, car elles sont la source de la force et noblesse du cœur.

Et il faut aussi - qu'Allah vous protège - habituer les jeunes et les enfants à assumer les responsabilités et à aimer la responsabilité dans une autonomie suivie [surveillée] sans défaitisme ou sans compter sur les autres.
La langueur et le fait de compter sur les autres ferment les portes du bien et de l'élévation devant les visages de ceux qui les recherchent, et l'incapacité et la paresse effacent les marques de la guidée et de la bonne orientation des yeux de ceux qui la demandent. Et parmi ses invocations (qu'Allah prie sur lui et le salue) :
(O Seigneur ! Je cherche protection auprès de Toi contre l'incapacité, la paresse, la lâcheté et l'avarice)

Et parmi les sagesses : "Celui qui choisit le repos, ne remplira pas sa main". Et aussi : "Plus tu te fatigues, plus tu obtiendras ce que tu désires".

Et celui qui s'en remet à Allah en plaçant sa confiance en Lui, et est prêt à surmonter les difficultés, trouvera facile l'endurance dans les moments difficiles ; alors, la chaleur ne le fera pas rester assis [inactif], l'anxiété ne l'empêchera pas d'agir, et le désespoir de ne pas pouvoir parvenir à ce qu'il désire ne le fera pas renoncer ; il trouvera toute chose devant lui souriante et facile, et il atteindra, par la grâce d'Allah, l'honneur élevé. Et celui qui s'enfuit sincèrement vers Allah, Allah lui donnera la stabilité ; et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :
(Attache-toi à ce qui t'est utile, demande l'aide d'Allah, et ne sois pas faible [n'abandonne pas ce que tu fais])

Communauté de l'Islam !
Pour que les jeunes entrent dans les domaines des responsabilités et de la réalisation de soi-même et des désirs, la période des vacances est un aspect parmi les aspects brillants de l'Islam pendant laquelle des efforts peuvent être accomplis pour la protection des heures et pour parvenir à la perfection la plus élevée, afin de participer à la gloire de la communauté, pour lui faire retrouver sa dignité [son pouvoir], et pour arrêter les courants corrompus et les principes destructeurs qui pourraient s'infiltrer dans la communauté - qu'Allah nous en protège -.
Et parmi les choses établies : le fait que le bonheur [la dignité] se trouve dans l'effort et la privation se trouve dans la paresse ; et celui qui se fatigue, parviendra bientôt à ce qu'il désire.

Mes frères dans la foi !
Et parmi les regards rapides sur les moyens de profiter des vacances et de les fructifier, l'espoir qui est mis sur les savants, les prédicateurs, ceux qui prescrivent le bien et proscrivent le mal, les penseurs, les écrivains et les hommes des médias, afin qu'ils aident les garçons et les filles à développer leurs cerveaux, à corriger leurs conduites, à éduquer leurs âmes dans la bonne orientation, et à surmener leurs sentiments et leurs mœurs dans la rectitude, à travers les moyens de communication et d'appel à Allah, les centres de vacances d'été, les cours de sciences religieuses, et les rencontres éducatives ; et nous devons mentionner le meilleur rappel : le Saint Coran ; nous devons lui donner beaucoup d'importance et abreuver les enfants et les jeunes de sa source pure et douce, en les faisant le mémoriser, le lire, suivre sa guidée, l'étudier, et réfléchir à ses significations ; surtout à une époque où la communauté est exposée à des attaques terribles dans son honneur, sa terre, ses lieux saints et ses richesses ; et dernièrement, dans ses lieux les plus saints, et dans des conduites d'excès, de crime et de meurtre. Nous devons montrer aux jeunes le chemin de l'Islam du juste milieu et de la modération, les conseiller, les orienter continuellement, en traçant leurs buts et en limitant les choses qu'ils doivent accomplir en priorité, et en contenant leurs réactions avec sagesse et en discutant avec eux d'une bonne manière, en faisant fructifier leur temps de façons exemplaires, tout en s'assurant de donner des récompenses et des choses qui les encouragent dans les différents domaines et dans les compétitions [les concours] :

{Que ceux qui la convoitent entrent en compétition [pour l'acquérir]} [Les fraudeurs : 26].

O Musulmans !
Lorsque nous parlons des travaux et des habiletés qu'il est préférable que les jeunes perfectionnent, et que la génération accomplissent pour préparer l'avenir, et pour élever la sensation professionnelle chez eux, alors la parole tourne autour du fait que les composants de la communauté et les bases de son élévation ne se réaliseront que lorsque les hommes de hautes distinction [les notables], les hommes d'affaires et ceux qui détiennent les capitaux, donneront aux intérêts généraux [publics] leurs droits et lorsqu'ils les feront passer avant les intérêts personnels, et lorsqu'ils obstrueront toutes les brèches des besoins du développement afin de rejoindre la civilisation et le progrès; et pour commencer, ceux qui sont dévoués à la communauté doivent fournir des occasions de travail à nos jeunes éveillés qui représentent la forteresse de la sécurité, les piliers de la gloire, la force de la communauté, et la cause du progrès et du peuplement dans la communauté ; et ils doivent propager ceci dans la société et se le recommander réciproquement, à cause de ce que cela renferme comme entraide dans le bien, et c'est une chose difficile sauf pour ceux qu'Allah a guidés ; et afin que cela mette dans nos générations le fait de profiter du travail d'une part, et l'esprit de la détermination qui n'accepte pas les défaites d'autre part ; et aussi afin de préparer des hommes pieux qui seront la réjouissance des yeux, le bonheur des pays, la fierté des parents, et dont la fierté et la gloire resteront inscrites dans l'histoire.

Et Omar Al-Faarouq (qu'Allah soit satisfait de lui) voyait parfois un homme dont il était étonné, puis il demandait :
-"A-t-il un métier ?". Et on lui disait :
-"Non". Alors, il perdait l'estime de cet homme, il le frappait.
Et il disait (qu'Allah soit satisfait de lui) :
-"Je vois parfois un homme, alors je le déteste car il n'est pas dans les travaux de ce monde ni dans les travaux de l'au-delà".

Et Allah (Le Puissant et Le Haut) a dit :
{…des hommes que le négoce, ni le troc ne distraient de l'invocation d'Allah} [La lumière : 37].

Que ces hommes pieux (qu'Allah soit satisfait d'eux) sont bons ! Ils étaient des commerçants et des vendeurs, mais le travail ne les détournait pas des sources des bonnes œuvres. Que les jeunes ambitieux soient bénis ! Et qu'Allah fasse retourner au chemin de la vérité tous ceux qui sont fougueux ! Et la responsabilité est très grande vis-à-vis de la préparation de la génération qui suit le chemin du juste milieu et de la modération après que nos jeunes aient été touchés par des tournants de pensées dangereuses qui les ont fait vivre dans la confusion entre le marteau de l'excès, de la violence et de l'exagération et l'enclume de l'occidentalisation, de la négligence et de la frustration.

Cher jeune frère béni !
Sois sincère dans ton attachement à la religion, suis les orientations de tes savants, sois positif dans ta vie, porte les soucis des affaires de ta communauté, participe à la construction de ta société, sois une clef pour tout bien, arrête tout mal, fais la balance entre les besoins de ton âme et de ton corps, aies de bonnes qualités, éloignes-toi des mauvaises qualités, tu seras alors parmi les meilleurs qui suivent les pieux prédécesseurs. Et en ce qui concerne le négativisme, la critique, l'oisiveté, la perte et la négligence, ce sont les habitudes de toute personne vide et chômeur [oisif] ; et les souhaits ne se réaliseront jamais après l'aide d'Allah qu'avec les jeunes positifs, modérés et qui agissent.

Celui qui est dévoué à la communauté se réjouit de ce que font pendant les vacances les gens à qui Allah a donné la réussite - qu'Allah augmente leur guidée, leur piété et leur réussite -, ils donnent de l'importance aux affaires de nos enfants pieux, et ils font tous les efforts possibles pour bien profiter des vacances ; ne voyez-vous pas les assemblées du Coran et des hadiths, et la concurrence pour leur mémorisation et pour les étudier ; ainsi que les expositions et les centres d'appel à Allah, les livres et les messages concernant les sciences religieuses, les activités de bienfaisance, les sessions de sciences religieuses, qui protègent les heures des familles, et surtout les jeunes, et qui développent leurs capacités et leurs talents ; ceci confirme qu'elles sont les assemblées sûres des jeunes ambitieux et particulièrement pendant leurs vacances ; et ceci ferme la porte devant ceux qui critiquent et accusent les œuvres de bienfaisance.

Et nous espérons que ces gens dévoués fourniront plus d'efforts pour conseiller les jeunes et pour leur correction.

Qu'Allah bénisse leurs efforts, affermisse leurs pas, et leur pardonne pour leurs oublis et leurs erreurs ! Et Allah est le Seul qui puisse nous mener vers les refuges de la gloire et de la domination pour notre vie dans ce monde, notre société et notre communauté, Il est Le Bon et Le Généreux !

Deuxième sermon

Serviteurs d'Allah !
Craignez Allah, méfiez-vous des insouciances et des péchés, et profitez des heures pour accomplir de bonnes œuvres.

Mes frères dans la foi !
Si ce discours est venu alors que nous sommes pendant la période des vacances et que le sujet de la discussion soit la valeur des heures et le fait d'en profiter, il ne faut pas penser que la vie est simplement une difficulté, une fatigue et un effort ; Non, car l'amusement pur et le repos du corps de la fatigue des charges [des travaux] ont une place dans notre législation, louange à Allah. Et ces un but parmi les buts de la législation islamique, et une demande parmi les demandes de la nature saine en l'homme, mais avec des critères et des règles qui protègent la religion, rassemblent la grandeur d'âme, attendrissent le cœur et lui apportent le calme et la patience.

Chers frères !
Parmi les regards sur l'accomplissement des vacances, ce que nous espérons des pères et mères concernant les charges les plus dangereuses pendant ces vacances d'été et en dehors des vacances, comme le fait de surveiller leurs filles et leurs garçons, les empêcher d'aller dans les assemblées mixtes et les assemblées de médisance, dans les marchés et dans les rues comme cela est l'habitude de ceux et celles qui sortent beaucoup de chez eux, et les éloigner des courants d'occidentalisation, de mondialisation, des appels à l'imitation, et des appels à l'ouverture qui n'est pas contrôlée et qui ont grondé devant eux et ont laissé beaucoup parmi eux indécis et terrassés, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :
(Allah interrogera chaque personne à qui Il a donné une responsabilité au sujet de cette responsabilité, qu'elle l'ait protégée ou qu'elle l'ait négligée, jusqu'à ce qu'Il interroge l'homme au sujet de sa famille) Rapporté par Ibn Hibbaane.

Le grand savant Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
-"Celui qui néglige d'enseigner à son enfant ce qui lui est utile et qui le laisse en pure perte, aura alors été très injuste envers lui. Et la corruption de la plupart des enfants n'est venue que des parents et de leur négligence".

Et nous devons faire une remarque importante concernant le fait de donner plus d'importance à l'affaire de nos sœurs, de nos filles et de nos jeunes filles, et les exhorter à porter le voile, à être pudiques, chastes et timides ; nous devons aussi les protéger contre ceux qui appellent à la débauche, à étaler leurs charmes et à la mixité ; surtout à notre époque où la femme a été jetée dans des galeries souterraines d'analyses irritantes et dans des tourbillons dangereux, en oubliant ses causes les plus grandes et ses priorités. Et ceux qui sont responsables de cela sont des gens qui ont une pensée défaitiste ; et ceux et celles qui ont des cœurs malades saisissent au vol leurs paroles, et ne donnent aucune importance aux intérêts de la communauté et n'éloignent pas de la société les causes de la corruption et les mauvaises choses.

Et nous devons aussi faire une remarque à ceux qui ont décidé de voyager pour le tourisme, car les gens penchent vers les voyages pendant les vacances d'été ; nous leur disons alors : craignez Allah où vous vous trouvez, craignez Allah en ce qui concerne vos heures, craignez Allah en ce qui concerne vos familles, vos enfants, votre argent et vos membres ; vous vous êtes éloignés de la vie tranquille et de ses joies, et vous avez recherché le déblocage, les maladies et leurs malheurs. Donc, Craignez votre Seigneur ; et dans votre pays, des endroits agréables où vous pouvez passer les vacances et qui vous suffisent pour ne pas voyager ailleurs

.
Rapporté par Mouslim.

source
Retour à l'accueil